“Don’t fake the funk or your nose’ll grow” disait Bootsy Collins. Dans ce cas, Pomrad n’a pas de soucis à se faire. Besoin d’une preuve ? Son premier album Knights est un florilège de récits contés par les notes d’un clavier saillant, de phat grooves électro et d’un funk dense façon Chocolate City. 

Pomrad alias Adriaan Van de Velde possède plusieurs cordes à son arc. Il n’y a qu’à écouter le single du même titre: un beat qui gronde tel une locomotive, et des solos de synthé qui vous glacerons les neurones comme vous ne l’avez jamais ressenti ! “D’où sort ce mec” ? Disons juste que ses premiers EP étaient déjà de belles cartes de visites, à en faire pâlir Patrick Bateman dans American Psycho. Gilles Peterson en fin trendsetter avait inclus Hot Rain sur son influente compilation Brownswood Electr*c 3. Les princes du Future Funk, Teeko & B.Bravo firent de même sur leur Tempo Dreams Vol.2. Pendant qu’il continuait de figurer sur des playlists radio diverses comme celle du bruxellois DJ Lefto, le jeune belge emportait son groove jazzfunk en solo; jouant du clavier, manipulant les touches, et enchaînant les beats furieux.  

Après ses premiers sets solo, Pomrad a laissé son côté “homme-a-tout-faire” et s’est entouré d’un batteur et d’un guitariste, créant un groupe capable de renforcer l’univers artistique qui le caractérisait jusque là. Envie d’un funk cosmique style Herbie Hancock ? Besoin de rythmes Hudson Mohawkesques ? Nostalgique des ambiances talkbox 80’s ? L’expérience Pomrad regroupe tout ces plaisirs.

Knights dépasse toutes les attentes et Van de Velde transcende les références citées plus haut pour mieux prendre son envol … En tout cas, il semble bien parti pour. “Cet album est pour moi un conte de fée un peu tordu” confesse-t-il “ Comme un rêve de gosse où l’on trouve une surprise derrière chaque porte.” Effectivement, au détour de Rush Hour et de City Lights (excellent titre au passage!) vous trouverez du funk rétro post-moderne et, sorties de nulle part, deux chanteuses soul, Selah Sue et Sylvie Kreush qui viennent propulser la vibe de l’album au delà des étoiles. En bref, voici Pomrad, s’efforçant de rendre fier les membres de ParliamentHonorer le passé en fonçant droit vers le futur.